Rechercher dans ce blog

mardi 23 mai 2017

Panne de lecture temporaire

Bonjour à toutes et à tous ! 



Veuillez m'excuser si depuis une semaine il n'y a pas eu d'article sur le blog.
J'ai eu quelques problèmes personnels qui m'ont un peu beaucoup coupés l'envie de lire.
Cela commence à revenir un peu depuis hier.
Mais début Juin, j'ai mes derniers examens de ma formation. Donc la lecture va être un peu mise de côté ou au ralentie.

vendredi 12 mai 2017

Café ! Un garçon s'il vous plaît ! par Agnès Abécassis


Résumé
Tout commence par un bon café. Il suffit de demander.
Sauf quand on se goure dans la formule… vous avez commandé un garçon ?
En voici un sur un plateau, se dit Lutèce, en retrouvant la trace de son premier amour. Mais le temps aura-t-il su préserver la fraîcheur de leurs souvenirs ?
Et puis arrive Tom, le flic tendre. Quand Régine le trompe et qu’il le découvre, par dépit, il la trompe aussi. Avant de réaliser qu’elle n’avait pas fauté…
Ava, c’est l’artiste qui aime traîner dans les cafés pour y chercher l’inspiration.
Un jour, on lui commande le portrait d’une actrice célèbre. L’occasion pour se carrière de décoller ! Mais rien ne se passe comme prévu, et elle qui pensait boire du petit lait risque de devoir attendre un peu avant de sabrer le champagne.
Une histoire pleine de rires, de larmes, de chocolat et d’un soupçon de crème.
Leur point commun à tous ? L’amour est réellement leur tasse de thé.

Avis

Un nouveau livre d'Agnès Abécassis, c'est la promesse, pour moi, de passer un très bon moment. Je suis à peu près certaine que pendant 300 pages je vais pouvoir oublier les soucis du quotidien et me plonger dans la vie de personnage très intéressant.
Si vous avez lu son précédent livre, "Le tendre baiser du tyrannosaure", vous retrouverez dans celui ci certains des personnages mais aussi des nouveaux.

Nous suivons principalement l'histoire de trois personnages : Tom, Lutèce et Ava. Mais on s'intéresse aussi aux personnages autour d'eux car ces trois personnages ont quelques points communs entre eux.

Tout d'abord parlons de Tom. Il est flic et il est depuis quelques temps en couple avec Régine qui est une amie d'Ava. La première scène avec lui est vraiment très drôle. On le retrouve dans une boite de nuit avec Régine qui se fait draguer par un petit minet et Tom devient très jaloux et s'interpose. Tom possède un très fort caractère mais c'est un flic au cœur tendre. Il aime profondément Régine et se voit bien finir ses jours avec elle. Mais Tom va subitement changer d'attitude. On ne comprend pas pourquoi au début quand on a pas lu la 4ème de couv'. Ce n'est pas l'histoire que j'ai préféré car elle est présenté de façon un peu confuse. Cependant la fin de cette histoire est palpitante et très émouvante ! 

Nous avons ensuite Lutèce. C'est une grand-mère avec un très fort caractère ! Elle reste très active et a un humour incroyable ! On s'attache très vite à elle et à son style. Son histoire est vraiment très belle. Elle va retrouver son amour de jeunesse et découvrir quelque chose à ce sujet. On passe par les mêmes émotions qu'elle avec ce qui va lui arriver. C'est peut être la partie du livre que j'ai le plus adoré car je n'avais jamais vu une histoire pareil avant. La fin est aussi très émouvante mais on est sincèrement heureux pour elle.

Et enfin il y a Ava ! C'est un personnage que l'on connaît quand on a lu le précédent livre. Ici on voit qu'elle a beaucoup évolué et qu'elle fait enfin ce qu'elle aime : peindre. Grâce à une commande bien particulière, elle espère connaître enfin la consécration pour pouvoir enfin vivre de son art. Mais comme on s'en doute assez vite rien ne va être facile pour Ava. 
Avec Ava on retrouve ses deux autres copines : Perla et Régine ainsi que les enfants. Ce petit groupe va partir pour un voyage qui va être semé d’embûches. On va beaucoup rire comme le sketch pour l’hôtel.

Dans ce livre, on passe par tout un tas d'émotions. On va rire, pleurer et aussi frissonner !
La fin de certains chapitres nous laisse parfois sans voix et éprouve notre patience. Ainsi on est captiver pendant tout le livre. Il faut quand même attendre un moment avant que les différents histoires décollent un peu mais ainsi les personnages sont bien mis en place. 
On pourrait croire que dans ce genre de livre on tombe facilement dans les clichés mais c'est là qu'est tout le talent d'Agnès Abécassis ! Ce livre n'a rien de mièvre avec la romance cucul. On a des personnages très bien construits auxquelles on s'attache sans s'en rendre compte au début. L'auteure maîtrise bien la psychologie des personnages.

C'est le genre de livre qui fait du bien ! Énormément de bien ! C'est même le genre de livre qui devrait être remboursé par la sécurité sociale ! On sort de là avec le sourire et on se sent bien même si on a un petit pincement au cœur de quitter cette joyeuse bande de personnages.

Éditeur : Le Livre de Poche - Date de parution : 10 Mai 2017 - 384 pages 

mardi 9 mai 2017

Sharko par Franck Thilliez


Résumé :

" Sharko comparait toujours les premiers jours d'une enquête à une partie de chasse.
Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s'élancent à la poursuite du gibier.
À la différence près que, cette fois, le gibier, c'était eux. "


Eux, c'est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
Lucie n'a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d'être confiée au 36, car l'homme abattu n'avait semble-t-il rien d'un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l'enquête et s'enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu'à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu'ils s'étaient efforcés de bâtir.

Avis :

Un nouveau livre de Franck Thilliez c'est toujours un moment très attendu. Et en plus retrouver le duo Sharko/Hennebelle c'est encore plus intéressant.

Le livre commence par prologue très fort. Il est très fort en émotion et nous laisse avec plein de questions. Puis nous commençons par retrouvé Lucie qui rend visite à sa tante qui a perdu son mari quelques temps avant. En faisant du tri elle a découvert que son mari, qui travaillait dans la police, n'a pas pu se résoudre à partir en laissant une enquête en cours. La tante demande à Lucie de continuer cette enquête car son mari était sur une piste qui semblait sérieuse mais il était le seul à le croire. Au moment où Lucie accepte, on a le sentiment que les choses vont mal se passer surtout quand on connait le personnage de Lucie et les risques qu'elle peut prendre.
C'est ainsi que le livre va commencer par un événement très grave qui pourrait mettre en péril Lucie et Sharko. Ils vont devoir enquêter sur un meurtre dont l'auteur est Lucie. Ils vont devoir éloigner leurs collègues le plus possible et leur cacher beaucoup de choses. Mais en enquêtant sur la personne qu'a tué Lucie, ils vont très vite se rendre compte que cette personne était lié à des choses pas très nettes....

On va donc se plonger dans une enquête très sombre avec comme thème principal le sang. Mais nous allons aussi être sur le fil en permanence car un rien pourrait mettre à jour le secret de Lucie et Sharko... La tension est donc constante dans ce livre et elle connait parfois quelques pics qui nous font trembler. 

Retrouver Lucie et Sharko c'est un vrai bonheur. Ce couple ressemble presque à n'importe quel couple en apparence. 
Mais on sent qu'ils ont changer et surtout Sharko. On le sent plus fatigué et plus tourmenté. On se demande même si il prend encore du plaisir à faire son métier. Cette histoire va lui mettre un sacré coup. Il tient énormément à Lucie et aux jumeaux. On le sent vraiment près à tout pour sauver sa famille. 
Lucie, elle, apparaît très fragile dans ce livre mais aussi assez forte pour donner le change face aux autres. Elle aussi semble prête à tout pour sauver sa famille et surtout Sharko. Elle s'est encore mise en péril et elle se sent très coupable. On a peur pour elle pendant le livre, peur qu'elle craque au moindre faux pas.
Puis il y a Nicolas. Pour lui on a peur mais on le hait aussi. Il est encore extrêmement marqué par la mort de sa femme. Il est moitié alcoolique et surtout il se drogue. Cela agit beaucoup sur son comportement et sur son rapport aux autres. Mais ainsi il fait preuve de perspicacité. C'est un peu grâce à lui que l'enquête avance car il prend beaucoup de liberté par rapport aux règles. Il va lui aussi se mettre en danger.


Dans ce livre on sent que tout est possible pour les personnages. On a peur à chaque instant pour eux. On se dit vite qu'il pourrait arriver un grand malheur pour l'un d'entre eux. Et tout cela repose sur une histoire très forte, intrigante et passionnante ! Tout cette histoire autour du sang est très souvent glaçante. On parle du sang sous toutes ses formes et même sous certaines que l'on ne connaissait sans doute pas comme le bio-art. Plus l'enquête avance, plus elle semble se complexifier. On a peur de se perdre par moment mais on arrive cependant à bien suivre. 
L'auteur nous montre qu'il maîtrise à la perfection le sujet grâce à de nombreuses recherches. On apprend énormément sur le sang mais parfois les détails vont un peu trop loin et là ça commence a être difficile de suivre. On est loin de se douter des multiples façons dont le sang peut être utilisé. Le fait le plus surprenant et que j'ai beaucoup aimé c'est de savoir ce qu'il se passe après un simple don dans un centre.
Comme souvent avec Franck Thilliez, la fin va à 100 à l'heure ! Là c'est le cas car il faut vraiment attendre la fin du livre pour avoir réponse à toutes les questions. Cela donne donc une fin très surprenante auquel on ne s'attend pas du tout. 

Ce livre est donc très réussi et cela n'est pas une surprise ! Mr Thilliez signe là un très grand polar qui nous marquera par son histoire mais aussi par la part de vérité de cette histoire....

Edition : Fleuve Editions - Date de parution : 11 Mai 2017 - 576 pages 

mardi 2 mai 2017

Mon Midi Mon Minuit par Anna McPartlin

Résumé :
À la suite d'un drame, le monde d'Emma, jusque-là rempli de promesses, s'effondre. La jeune femme plonge dans le désespoir. Ses amis font alors bloc autour d'elle pour tenter de lui redonner le goût de vivre...

Comment survivre à la perte et au chagrin ?
Quel courage l'existence peut-elle parfois exiger de nous ?

Avis :

Depuis longtemps, j'entends parler de cette auteure, Anna McPartlin. Le célèbre libraire Gérard Collard en dit beaucoup de bien. Son précédent livre "Les derniers jours de Rabbit Hayes" a été un vrai carton. Avant de donner mon avis, je tiens à féliciter celui ou celle qui s'est occupé de la couverture des deux livres car elles sont particulièrement réussies !

Dans ce livre nous allons suivre Emma principalement et sa bande d'amis. Dès le début du livre, un événement dramatique va venir bouleversé l'équilibre de cette bande d'amis de toujours.
On s'attache assez vite à eux dès le début du livre. Ils aiment la vie et partager des bons moments ensemble.
Nous avons donc Emma qui va nous raconter son histoire. Elle est professeur dans un collège. Elle aime son travail et ses élèves. L'un d'entre eux, Declan, va être important pour elle. Même si il est secondaire, on est heureux de la relation de confiance qu'ils ont ensemble. Emma vit avec son compagnon John qui poursuit encore ses études de psycho. Elle connaît son compagnon depuis toujours. Ils sont fait pour vivre ensemble. Ils sont attachants tellement ils sont sincères l'un envers l'autre.
Nous suivons aussi le frère d'Emma, Nigel. C'est un prêtre. Il ne fait  pas vraiment partie du groupe mais il est très présent dans le livre. Son histoire m'a beaucoup intéressé. Il va vivre beaucoup de tourment dans le livre.
Nous avons ensuite Clodagh ou Clo pour les intimes. Elle travaille dans la communication en tant qu'attachée de presse. Sa vie est compliqué. Elle a un problème ou plutôt elle n'a pas de chance avec les hommes. C'est un personnage très pétillant qui m'a beaucoup amusé. On sent que c'est une amie sur qui on peut vraiment compter.
Dans le même style que Clo, nous avons Sean. Il enchaîne les conquêtes ! C'est le meilleur ami de John. Mais on comprend dès le début du livre qu'il a un faible pour un des membres du groupe.
Nous avons enfin un couple : Anne et Richard. Ils sont un peu différent du reste du groupe. C'est un couple très aisé qui fait partie de la bourgeoisie. On s'y attache beaucoup moins qu'aux autres. Dans ce groupe ils passent pour le couple un peu modèle. Mais les choses vont être compliquées pour eux dans le livre. Leur couple sera en danger.

Suivre cette bande d'amis et les voir continuer à vivre malgré le choc qu'ils vont vivre au début du livre nous entraîne dans une vraie tornade d'émotion. On va rire et on va pleurer avec eux. On est témoin de chaque moment même les plus intime. On ressent leurs doutes, leur joie et leur peine. Tout ceci sans jamais tomber dans le patos.
On s'attache très vite à eux et on ne s'ennuie pas une seule seconde. Et les personnages secondaires sont aussi importants et attachants pour certains. Le personnage de Declan (un élève d'Emma) et de Doreen (la voisine d'Emma) sont vraiment excellent. Ce sont des gens que l'on aimerait croiser dans la vie.
L'écriture est absolument superbe. On anticipe souvent ce qu'il peut ou va se passer mais cela n’enlève pas le charme de ce livre. L'auteur maîtrise très bien la relation de groupe. C'est ce qui fait que l'on ne s'ennuie pas et qu'on sent que l'on fait partie de cette histoire. On espère que l'histoire va bien se terminer et l'auteur nous fait peur jusqu'au bout. On imagine vraiment le pire quand on voit par quoi les personnages passent tout au long du livre. Mais elle est très réussite et nous éclaire sur un point du livre que l'on croit savoir depuis le début.

En dire plus sur ce livre serait vous gâcher le plaisir de la lecture et de la découverte de ce par quoi ils vont devoir passer.
C'est un très beau livre sur l'amitié qui montre que c'est dans les moments difficiles que les liens entre les amis se resserrent.



Éditeur : Cherche Midi - Date de parution : 6 Avril 2017 - 400 pages

mercredi 26 avril 2017

Récidive par Sonja Delzongle


Résumé

Saint-Malo, hiver 2014. Du haut des remparts, sorti de prison, Erwan Kardec contemple la mer en savourant sa liberté. Il y a trente ans, il a tué sa femme à mains nues, devant leur fille, Hanah. Jamais il n’aurait été démasqué si la fillette n’avait eu le courage de le dénoncer. Malade, nourri d’une profonde haine, il n’aura de cesse de la retrouver avant de mourir.

À New York, au même moment, Hanah, qui a appris la libération de l’assassin de sa mère, est hantée par le serment qu’il lui a fait de se venger. De cauchemars en insomnies, son angoisse croît de jour en jour. Pourquoi a-t-il tué sa mère? Quand surgira-t-il? Quels sont ces appels anonymes?

La confrontation est inévitable.

Quand on est traqué, mieux vaut-il se cacher, ou regarder la mort dans les yeux?

Avis :

Ce livre est le troisième de Sonja Delzongle avec son personnage Hanah Baxter, profileuse qui vit aux États-Unis mais qui est d'origine française.

On commence le livre par un chapitre extrêmement intrigant sur le naufrage du Hilda, un voilier qui venait de Southampton et qui devait aller à Saint Malo. C'est une histoire vraie qui s'est passé en 1905. Mais pour les besoins du livre certains détails ont été rajoutés pour rendre cette histoire plus intriguant.

Ensuite nous retrouvons enfin Hanah mais dans le couloir de la mort. Un détenu qui est sur le point d'être exécuté a demandé à la voir. Cette rencontre est absolument effrayante et Hanah va en ressortir très secouée.
En même temps Hanah apprend que son père va sortir de prison soit disant au départ pour "bonne conduite". Elle craint donc qu'il ne la retrouve pour se venger. On apprend ainsi qu'Hanah est responsable de l'emprisonnement de son père pour le meurtre de sa mère. Ceci va entre autre réveiller une vieille douleur dans le dos de Hanah aux origines, au départ, mystérieuses.

Dans ce livre nous allons donc en apprendre énormément sur Hanah et son passé. C'est la base de l'histoire entre autre. Ce que l'on va apprendre est très surprenant mais il faudra beaucoup de patience jusqu'aux dernières pages du livre....
C'était un vrai plaisir de la retrouver. Elle est parfois très étrange mais je l'aime bien et je m'identifie par un côté à elle. Elle est très torturée dans ce livre mais elle fait preuve de beaucoup de courage face aux épreuves qu'elle va devoir traverser.

En parallèle nous allons suivre le père d'Hanah, Erwan Kardec. On le suit dès sa sortie de prison. Ce personnage est absolument terrifiant. On hait ce personnage dès le début et on comprend qu'il est toujours très dangereux même si il est très affaibli. Son but est, comme Hanah nous le dit, de retrouver sa fille et de se venger.
Puis nous avons un autre personnage, Yvan Maurice. Il est capitaine de BR de Saint Malo comme son père avant lui. J'ai beaucoup aimé l'histoire de ce personnage car elle s'ancre à merveille dans l'actualité. Yvan est homosexuel et en couple avec Alexandre qui est légiste et avec qui il lui arrive de travailler. Cette histoire permet donc d'aborder la manière dont peut être vécu le faite d'être homosexuel dans ce milieu. On ne tombe pas dans la caricature à aucun moment. Yvan partage avec nous tout ce qu'il ressent et comme il le vit. Cela donne un point de vue extrêmement intéressant et qui donne à réfléchir.

Le rythme du livre s'installe doucement de chapitre en chapitre. L'alternance entre les différentes histoires et les différents points de vue est maîtrisée à merveille. Cela donne parfois beaucoup de suspense ! Certains chapitres ont une fin ou donnent une info qui nous font dire "OMG !!!" ou encore "WHAT THE FUCK !!!???". Le suspense et la tension sont parfois très intense et nous font vivre de sacré moment.
Au début du livre, on anticipe un peu sur ce qu'il va se passer entre Hanah et son père mais l'auteur joue beaucoup avec nous à ce sujet. Elle installe très souvent un doute dans les certitudes que l'on peut avoir tout au long du livre. Cela va accroître la tension constante dans le livre. 
Les sujets abordés dans le livre, l'homosexualité ou la relation père-fille ou père-fils, donne à réfléchir et sont mis en avant de manière à ce que l'on soit touché d'une manière ou d'une autre. Ces sujets sont vraiment très bien abordés sans jamais tomber dans le cliché ou la facilité.
La psychologie des personnages est maîtrisée à la perfection. Le côté technique de l'enquête est, à mon sens, respecté et j'aime ça. Ce que j'aime aussi c'est que l'on soit avec des gendarmes et non comme d'habitude avec la police. C'est pour moi une nouveauté que j'ai trouvé très intéressante car les rapports sont un peu différents étant donné que ce sont des militaires.


Ce troisième livre avec Hanah Baxter est une vraie réussite et confirme bien tout le talent de Sonja Delzongle dont la plume est encore meilleure que dans les précédents.

Éditeur : Éditions Denoël - Date de parution : 6 Avril 2017 - 416 pages