dimanche 13 août 2017

Écosystème par Rachel Vanier


Résumé :

Marianne et Lucas sont les anti-héros de l'entrepreneuriat. Ils ont sauté le pas de la création d'entreprise, rêve de toute une génération de banquiers fatigués et de consultants blasés qui espèrent trouver dans les start-up le sens perdu dans leurs études à rallonge. Mais pendant que leurs idoles gagnent des millions dans la Silicon Valley, eux peinent à faire décoller leur projet. Ils s'envolent donc pour San Francisco chasser des licornes dans cet eldorado technologique.

Avis :

Selon Wikipédia, une start-up est "une jeune entreprise innovante à fort potentiel de croissance qui fait souvent l'objet de levées de fonds." Dis comme ça la définition parait encore un peu abstraite.
Personnellement je n'y connais absolument rien et ce n'est pas un milieu qui m'intéresse.
Mais j'ai quand même décidé de me plonger dans ce roman qui parle de ce monde de l'entrepreneuriat à travers l'histoire de Marianne et Lucas.

On suit l'histoire de deux jeunes gens qui ont monté leur start-up et qui vont subir de nombreuses péripéties. Car oui ce monde est semé d’embûches en permanence.
Dès le début de l'histoire, ils vont être confrontés à une nouvelle choc : l'un des associés décide de les lâcher. Avec cette scène on fait connaissance avec Marianne et Lucas.
Marianne est une jeune femme pleine d'énergie et surtout déterminée à réussir. Sa start-up c'est sa vie! Elle est plutôt bornée et têtue. Elle est très souvent exaspérante mais au fond on l'admire. Malgré tout ce qu'elle va se prendre, elle reste debout. On se demande quand même comment elle fait car beaucoup aurait tout lâcher.
Lucas est un vrai geek. C'est lui l'ingénieur/développeur de la start-up. Il apparaît très en retrait pendant une bonne partie de livre. Il est plutôt discret et n'a pas une grande ambition dans la vie. C'est l'ami d'enfance de Marianne. Il pourrait gagner des millions dans une entreprise mais il se contente plutôt d'une petite vie tranquille. On s'attache très vite à lui car c'est vraiment le gars sympa avec on peut devenir très vite ami.
Ces deux amis et co-associés vont partir à la conquête de San Francisco pour essayer de prendre un nouveau départ.

Le début du livre est un peu long mais il nous permet aussi de bien comprendre le monde des start-up. On plonge la tête la première dedans. Quand on n'y connaît absolument rien cela peut être très déstabilisant car l'auteure utilise le langage de ce monde. On est donc au début totalement perdu. Mais on arrive quand même à comprendre ce qu'il se passe et quels sont les enjeux au fur et à mesure. Le livre est donc complément accessible selon moi à des gens qui n'y connaissent rien. 
L'utilisation de ce langage est nécessaire et donne une vraie crédibilité au livre. On sent que ce livre est rempli de vécu. C'est pour cela que parfois on se dit que l'on est entre la fiction et le documentaire. On apprend beaucoup dans ce livre sur ce milieu très particulier.

Le style de l'auteure m'a plu car elle arrive à nous immerger dans ce milieu. Les personnages vont tomber très bas et on se demande bien si ils vont réussir à s'en sortir. Le milieu des start-up est sans pitié surtout à San Francisco. Mais on ressent ce milieu comme eux, c'est à la fois terrifiant et totalement excitant. La psychologie des personnages est plutôt réussie. On passe des chapitres entiers soit avec l'un ou l'autre. On les voit dans les bons comme dans les mauvais moments. Cependant certains chapitres n'apportent rien à l'histoire mais plus au personnage dans son évolution.
Les citations en début de chapitres sont très bien choisies. Elles sont très inspirantes et donnent parfois une petite lueur d'espoir.

C'est une lecture qui m'a beaucoup intéressé au final. C'est très crédible et on apprend beaucoup de choses. Il y a aussi des messages très intéressant dans le livre comme sur la place des femmes dans ce milieu. Il y a tout un échange sur le sujet entre Marianne et une chef d'entreprise à ce sujet qui concilie sa vie professionnel et sa vie personnelle. Mais ce livre nous éclaire aussi sur ce qu'est la dure réalité de ce milieu. C'est à la fois sans pitié mais avec énormément de possibilité.
Le dernier chapitre nous montre que même quand on tombe au fond du trou, il y a toujours un espoir de rebondir si on s'en donne le courage.

Je conseille ce livre autant à ceux qui connaissent le milieu qu'à ceux qui n'y connaissent rien.


La moral du livre pourrait être : tout est possible à qui s'en donne les moyens et ne baisse jamais les bras !

Éditeur : Intervalles - Date de parution : 7 Juin 2017 - 288 pages

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire