lundi 28 mai 2018

La fabrique des coïncidences par Yoav Blum


Présentation de l'éditeur :

« Notre rôle est précisément de nous tenir à la lisière, dans cette zone grise entre destin et libre arbitre, et de jouer au ping-pong. »

Guy, Emily et Eric sont des agents secrets d’un genre nouveau. Leur mission : créer des coïncidences pour réinventer de la vie des gens. Car, dans le monde de Yoav Blum, le destin ne relève pas d’une autorité divine ou d’un hasard désincarné, mais bel et bien d’une organisation invisible de travailleurs du réel. On y débute souvent comme tisseur de rêves, ami imaginaire, distributeur de chance… jusqu’à accéder, pour les plus zélés, à la fonction de faiseur de coïncidences. Leur rôle consiste le plus souvent à provoquer des rencontres, rassembler des familles, semer les graines de l’inspiration à l’origine d’une oeuvre  d’art, d’une découverte scientifique…
Aussi quand Guy se voit assigner une mission spéciale impliquant un mystérieux tueur à gages fraîchement débarqué en ville,  ses certitudes volent en éclat tout en lui assénant au passage une bonne leçon sur les arcanes du destin, le libre arbitre et la nature véritable de l’amour.

Avis :

Voici un livre bien difficile à définir. Au début je pensais que c'était un simple roman de littérature blanche. Mais assez vite on se rend compte qu'il y a autre chose...

L'auteur nous emmène dans un monde où les amis imaginaires existent, où les distributeurs de rêves existent et où bien sûr les faiseurs de coïncidences existent. Ils font tous partis d'une organisation commune mais invisible à nos yeux. Je pensais à ce moment que l'on allait vers de la science fiction. Mais ce monde est comme le nôtre en tout point.

Côté personnages, on va suivre trois faiseurs de coïncidences. Ce trio a débuté ensemble dans cette nouvelle fonction. Ils ont tous un passé qui reste assez flou au début du livre mais cela s'éclaircit. Cependant on va plus s'intéresser à deux d'entre eux. 
Tout d'abord il y a Guy. Il semble assez à l'aise dans ce qu'il fait mais il ne semble pas chercher à faire des missions d'un niveau supérieur. Il est assez solitaire et aime son petit train-train. C'est le personnage auquel on s'intéresse le plus surtout à partir du moment où l'on va lui confier une mission qui va remettre en cause tout ce que en quoi il croit depuis toujours.
Et puis il y a Emily. Cette jeune femme m'a beaucoup touchée de part sa réserve mais aussi sa force. On sait peu de choses d'elle au début, elle reste très discrète pour une bonne raison. 

En ce qui concerne l'histoire, il y a beaucoup de choses à dire. 
Du côté de l'écriture, rien à redire. Les chapitres sont assez courts et ils s’enchaînent très vite. L'histoire est bien construite. On alterne les chapitres avec les personnages avec d'autres chapitres qui nous en apprennent plus sur ce qu'est un faiseur de coïncidences. On en apprend plus sur la philosophie mais aussi la pratique des faiseurs de coïncidences. Cela nous aide beaucoup pour comprendre l'histoire dans certains détails. 

Mais de manière générale, c'est un livre qui donne à réfléchir. Si vous êtes cartésiens, il y a de fortes chances que vous passiez à côté de ce livre. Il faut avoir une certaine ouverture d'esprit pour bien s'imprégner de la réflexion que fait passer l'auteur.
Ce livre est un peu un conte philosophique. Une vraie réflexion sur la vie et sur nos choix. J'avoue que je suis persuadé que certaines choses qui m'arrivent n'auraient pas eu lieu sans d'autres petits événements avant. On est invité à faire un pas de côté et à voir la situation, la vie dans son ensemble. Le hasard n'existe pas vraiment dans ce livre, tout comme dans la vie d'une certaine manière.

Ce livre est un premier roman et une très belle réussite. Il s'inscrit complément dans notre époque où tout va trop vite et où on ne prend pas le temps de réfléchir, de se poser.
Il a aussi un petit côté "feel-good" de part beaucoup d'éléments du livre mais sans tomber dans le cliché.
La fin du livre est particulièrement touchante et nous offre un retournement de situation totalement inattendue. Au début j'ai eu un peu peur mais en faite cela offre une très belle conclusion à ce livre.

Ce fut une lecture pleine de tendresse, de réflexions et surtout une belle leçon de vie accessible à tous.

Éditions : Delcourt - Date de parution : 11 Avril 2018 - 288 pages

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire