mardi 2 août 2016

Lynwood Miller par Sandrine Roy


Elle est jeune, belle et capable de déplacer des objets à distance et de guérir par l'imposition des mains. On cherche à la tuer. Il est beau, Américain, et coule une retraite paisible et prématurée dans les montagnes françaises. C'est un ancien membre des forces spéciales. Il veut la sauver. Ils se sont rencontrés dans des circonstances peu communes : deux malfrats avaient kidnappé la belle et projetaient de l'exécuter. Pas de chance, ils opéraient à deux pas de la bergerie de l'ancien soldat... Gravitent autour de ce duo deux psychiatres allemands au passé chargé ; un jeune hacker un brin introverti partageant son temps entre balades dans ses Pyrénées natales et curieuses missions à travers le monde ; une brigade de policiers d'outre-Rhin ; un commissaire français débonnaire, et un sacré nombre de gens bien décidés à faire disparaître définitivement l'héroïne. De l'action, de l'amour, du suspense, des rebondissements... tous les ingrédients, en somme, d'un roman que ne renieraient pas les maîtres du genre.

   J'ai découvert ce roman grâce à une blogueuse, Loley Read. À la sortie du livre, elle en disait tellement de bien que je me suis dis qu'il fallait que je lise ce livre. La chose est faite enfin.
   Comme l'indique la couverture, c'est un "roman policier mais que...". On commence le livre en faisant la connaissance de Simon, un geek qui vit dans les montagnes avec sa mère. Il a beaucoup d'humour et il ne se prend pas la tête. 
   Un jour Simon fait la connaissance de son nouveau voisin, Lynwood Miller. Il est américain et c'est un homme très mystérieux au début du livre. Il m'intriguait beaucoup. Au fur et à mesure du livre je l'ai apprécié de plus en plus. C'est un homme avec une grosse carapace mais au fond il a un cœur. À la fin du livre, je l'avoue j'en étais presque amoureuse, j'avais envie moi aussi de me lover dans ses bras.
   Par une nuit de tempête, Lynwood, en allant chercher de l'essence, va tomber sur une jeune femme, Elizabeth qui est violenté par deux hommes. Il vole à son secours. À partir de là l'histoire bascule. Elizabeth n'est pas une femme comme les autres. Elle possède plusieurs dons étranges. Lynwood en tentant de savoir pourquoi la jeune femme a été enlevée, va tomber sous son charme mais aussi découvrir que la jeune femme n'a pas une vie facile...
   Elizabeth est une jeune femme sublime et très attachante. Elle est très solitaire. Son histoire d'amour avec Lynwood est absolument magnifique. On ne tombe pas dans le cliché de l'histoire d'amour à l'eau de rose. Tout au long de l'histoire, on voit cette histoire d'amour naître, grandir dans toute la complexité de la situation qu'ils vivent. J'ai été très touché par l'évolution de leur histoire. je les ai trouvé beaux, rayonnants, émouvants.
   Pour le reste de l'histoire, il y a du rythme qui commence vraiment à partir de la moitié du livre. On avance lentement mais cela nous garde un peu en haleine car l'enquête n'est pas facile. On arrive quand même à avoir une toute petite idée de qui est derrière cet enlèvement même si le doute subsiste. Une fois qu'on le sait et que les coupables sont arrêtés, j'ai eu comme une impression de flottement donc un peu de longueur mais rien de très gênant. Mais la fin !! Alors je dois dire que j'ai eu un coup de chaud ! C'est beau sans être vulgaire, c'est de la passion pur et simple, c'est classe. Merci Sandrine pour cette fin qui m'a fait pousser un "ooohhh!!!".
  Ce premier roman est une réussite. J'ai passé un très bon moment avec Lynwood et Elizabeth. Je ne pensais pas que l'on pouvait mêler du policier et du surnaturel mais c'est très réussi sans tomber dans l'excès ou la caricature. Maintenant je n'ai qu'une chose à dire : LA SUITE !!!! 

Éditeur : Lajouanie - Date de parution : 10 Juin 2016 - Prix : 19 euros - 300 pages

1 commentaire :