mardi 15 novembre 2016

Atomes crochus par David Khara


Résumé :
Aéroport de Fort Worth, Dallas. Deux voyageurs essoufflés viennent de rater leur vol pour Paris et se le reprochent mutuellement : Enzo Meazza, un criminel en col blanc tout juste sorti de prison, et Janet Livingston-Pierce, ingénieur en déplacement professionnel. L'avion explose quelques secondes après son décollage... A peine remis du choc, ils sont pris pour cible par des hommes armés. Pourquoi en ont-ils après eux ? Leur commanditaire serait-il le mystérieux Griffon traqué par le FBI depuis des années ? Une seule certitude : Janet et Enzo n'auraient jamais dû se rencontrer...

Avis
Depuis le temps que j'attendais un nouveau livre de Monsieur David Khara ! J'avais tellement hâte de le lire à nouveau ! David Khara fait partie de ce petit groupe d'auteurs dont j'aime autant les livres que la personne. Je l'admire même, j'ai un respect immense pour cet homme.
Ce livre est one shot. Mais on reste dans un genre qu'il maîtrise : le thriller. L'histoire se déroule dans un pays qu'il commence à bien connaître : les Etats Unis. Il nous emmène dans une vraie course poursuite. Elle va monter en puissance au fur et à mesure des pages. Cela va se faire rapidement mais sans être bâclé. 
On va prendre le temps de faire connaissance avec les personnages. Enzo Meazza sort tout juste de prison. C'est un avocat qui a fait fortune en escroquant un paquet de monde. Au début il parait très dur et très malin, il a un côté dandy très marqué. Mais on va sentir que ces années de prison l'on fatigué et plus on va en savoir sur lui plus sa carapace va se fissurer.
Janet Linvingston-Pierce travaille pour l'AIEA (Agence Internationale de l'Energie Atomique). Elle avait été envoyée en urgence sur une mission suite à un séisme. Elle parait très sérieuse dans son travail et aussi assez banale dans sa façon d'être. C'est quand même un personnage très agréable mais sur lequel je n'ai pas accroché plus que ça.
Ces deux personnages qui n'ont aucun rapport vont devoir collaborer pour survivre. Cela donne des situations drôles, souvent tendues mais aussi des rapprochement tout en simplicité et très beau.
L'histoire est très bien construite. Elle est riche en détail qui montre qu'encore une fois l'auteur a fait un gros travail de recherche. On apprend donc beaucoup de choses, par exemple sur ce que fait Janet ou sur ce qu'a fait Enzo. Le rythme est bon et il s'accélère vers le milieu du livre quand un retournement de situation survient. C'est quelque chose que je n'avais pas du tout vu venir et j'ai adoré! Mais comme souvent dans un livre de David Khara, le côté humain est très développé. Que ce soit pour montrer ce qu'il y a de plus beau ou le pire. Cela lui sert à dénoncer des choses très actuelles que le lecteur va tout de suite comprendre. A la fin du livre il y a une grande tirade d'Enzo que j'ai trouvé extrêmement juste et qui fait passer un très beau message. 
Et la fin du livre ! Là c'était très très réussi jusqu'à la dernière page. J'avoue avoir été à deux doigts de verser une petite larme. J'avais envie de prendre l'un des personnages dans mes bras.
Dans ce livre, il y a donc de l'humain, de l'humour, de l'amour....et tout ce que j'aime dans un livre de David Khara. Ce livre est donc naturellement un coup de coeur car je n'ai pas été déçu. Vivement le prochain !!

Éditeur : J'ai lu - Date de parution : 5 Octobre 2016 - Prix : 7,80 euros - 377 pages

2 commentaires :