jeudi 9 mars 2017

La différence invisible par Mademoiselle Caroline et Julie Dachez


Résumé

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d'elle-même et découvrir qu'elle est autiste Asperger. Sa vie va s'en trouver profondément modifiée.

Avis :

Ce livre a remporté le prix BD découverte du site "Les Petits Mots des Libraires" 2017. C'est peut être la raison principale qui m'a donné envie de le lire. Mais le sujet qu'il aborde m'avait aussi donné envie de le lire. C'est la première fois que je vois un livre qui parle de l'autisme. J'avais acheté le livre avant qu'un candidat à la présidentielle utilise le mot "autisme" d'une mauvaise manière. Mais ce qui m'a fait le ressortir de ma M.A.L (Montagne à Lire) c'est la vidéo qu'a tournée Julie Dachez  pour répondre à ce candidat. Elle m'a bluffée tellement la réponse était parfaite.

Ce livre raconte l'histoire de Marguerite. Elle est en couple, elle travaille dans une grande entreprise. Elle a ses habitudes, ses rituels. Elle se sent différente des autres. Elle se rend compte qu'elle ne fait rien comme tout le monde et qu'elle ne rentre pas "le moule". Elle décide donc de chercher si il y a une explication à son sentiment d'être différente. Elle fait des recherches seule et découvre ainsi l'autisme et le syndrome d'Asperger. Elle va donc consulter un psy pour confirmer ce qu'elle a trouvée. Mais le premier qu'elle va consulter va lui dire qu'elle se trompe et qu'elle est juste très anxieuse et timide. Mais le second psy qu'elle va consulter va enfin l'aider et la renvoyer vers un centre pour faire des tests. C'est ainsi que des professionnels vont mettre les mots qu'elle attend d'entendre pour enfin se définir et se sentir complète.
A partir de ce moment, le livre prend tout son sens. Ça va être un peu le parcours du combattant pour Marguerite pour faire accepter cette situation à ses proches. Elle va être confrontée à tout un tas de réactions dont certaines m'ont profondément choquées. Elle se retrouve face à l'intolérance et aussi à la bêtise des autres. Mais aussi et surtout face à leur méconnaissance de l'autisme et aux préjugés ! Certains vont lui dire que c'est à cause des vaccins ou alors que c'est à cause de sa mère qui ne l'a pas désirée.

Ce livre est une vraie merveille. Déjà car on apprend plein de choses sur l'autisme et le syndrome d'Asperger. A la fin du livre il y a un petit mémorandum pour donner quelques notions sur l'autisme et plus particulièrement le syndrome d'Asperger. Il est très compréhensible et nécessaire pour se faire une idée plus précise sur le sujet.
Ce livre s'est aussi pour moi une leçon de vie. Marguerite a beaucoup de courage et de persévérance. Marguerite c'est bien sûr Julie Dachez, c'est son histoire. Elle m'a beaucoup touchée. Elle m'a aussi fait réfléchir par rapport à moi. Elle m'a bouleversée. Ce petit bout de bonne femme ne se laisse pas faire et ne s’apitoie pas sur son sort même ce qu'elle va vivre est difficile.
Le faite qu'elle s'adresse directement au lecteur est quelque chose de très bien fait et nous aide à comprendre ce qu'elle vit. Les dessins sont absolument magnifique et nous aide aussi à mieux comprendre ce qu'elle ressent. Le faite que l'on passe du gris à la couleur, nous montre bien ce que ressent Marguerite.
Avec ce livre on comprend mieux ce que vivent les gens qui ont le syndrome d'Asperger sans jamais tombé dans le patos ou l’apitoiement.
C'est une grande réussite ! C'est un livre à mettre entre toutes les mains !
Un grand coup de cœur !!!

Éditeur : Delcourt - Date de parution : 31 Août 2016 - Prix : 22,95 euros - 96 pages

1 commentaire :

  1. Tu m'as donné l'envie de le prendre aussi. Allé, un de plus sur ma liste. Vivement Noël ! :)
    Je suis une grande curieuse et j'aime apprendre ainsi en apprendre un peu plus sur l'autisme car je n'y connais rien. Dès qu'on parle d'un de mes collègues, une autre me dit tout le temps qu'il doit être autiste. Est-ce vrai ? En même temps, je ne me vois pas trop lui demander car je ne connais pas l'autisme.
    Si je veux en savoir plus dessus c'est pas par rapport à lui mais pour moi. J'aime bien m'endormir moins bête.

    RépondreSupprimer