samedi 3 juin 2017

Nous, les déviants par C.J Skuse


Résumé :
Quand Ella Newhall avait seize ans, elle appartenait à une bande qui s’était donné le nom des « Cinq sans peur ». Max, Corey, Fallon, Zane et elle passaient leurs vacances à faire du vélo, explorer l’île de la baie et frissonner en écoutant les histoires terrifiantes que leur racontait Jessica. Et puis Jessica est morte renversée par un bus qui roulait trop vite.
Quatre ans plus tard, Max est devenu un fils à papa fainéant et camé. Corey déprime dans son coin, prisonnier de ses pensées morbides. Fallon est enceinte de huit mois, à la suite d’une aventure d’un soir. Et Zane est devenu le voyou du coin. Ella, à présent plus connue sous le surnom « le Volcan », poursuit sous les encouragements de la presse locale le rêve d’une médaille olympique sur les pistes de course. Il est bien loin, le temps où ils étaient « sans peur ». La seule chose qu’ils partagent encore est une envie dévorante de revanche. Inspirée par les histoires d’horreur que leur racontait Jessica, la bande se reforme, et ses membres décident de se venger de tous ceux qu’ils estiment coupables d’avoir gâché leur adolescence. Ils vont découvrir que le vieux proverbe dit vrai : « Quand tu décides de te venger, creuse deux tombes, une pour ton ennemi et une pour toi. »

Avis

Avant de parler du livre, un mot sur la couverture. Je trouve que les éditions La Belle Colère ont de sublimes couvertures qui au touché sont très agréable. C'est la première fois que je lis un livre de cette collection.

Ce livre c'est l'histoire d'une bande d'amis que le temps a changé mais a aussi séparé comme cela arrive souvent. 
On commence le livre avec un premier chapitre très énigmatique. On ne sait pas de suite qui nous parle et ce qu'il a fait exactement mais on sait qu'il s'est passé quelque chose de très grave. 
Ensuite on a une phrase en italique. Il y en a quasiment entre chaque chapitre. J'ai fait plein de suppositions sur qui parle à Ella (on comprend vite qu'il s'agit d'elle dans le premier chapitre) mais je me suis complètement trompé. Ella, le personnage principal, va donc raconter son histoire à un personnage pour que l'on comprendre par quoi elle est passé.
Ella est une jeune femme sportive. Elle est pressentie pour être une championne olympique. C'est une jeune femme au fort caractère mais qui cache une blessure. Elle est en couple avec Max depuis très longtemps. Leur relation a des hauts et surtout des bas. Max veut passer à l'étape supérieure mais pour Ella s'est compliqué. Le pourquoi de cette difficulté est très important dans l'histoire. Je l'ai trouvé très attachante malgré ses blessures. On a envie de la prendre dans nos bras et de l'aider. Elle change sous nos yeux.
Max est un homme qui vient d'une riche famille. Il a un comportement parfois étrange. Il semble ne pas comprendre Ella. Je l'ai trouvé très agaçant par moment. On le voit s'enfoncer de plus en plus et il s'approche dangereusement de la limite.
Ils vont renouer contact avec deux autres membres du groupe de leur enfance : Corey et Fallon. Ces deux là sont au début étrange. On sent que intellectuellement ils ne sont pas au même niveau de Ella et Max mais ils n'en sont pas moins intelligents à leur manière. Je les ai trouvé très attachants rapidement.

Ensemble ils vont vouloir se venger d'abord pour s'entraider entre eux mais le passé va les rattraper et les secrets ne vont pas pouvoir rester longtemps enfouis.

Dans ce livre il est dont question d'amitié en grande partie. La dynamique de groupe est parfaitement retranscrite par l'auteur. On va avoir des références à leur passé pour comprendre d'où ils viennent et le pourquoi de maintenant. Pour cela le personnage de Jessica va apparaître. C'était la sœur de Max décédé dans des conditions tragiques et un peu énigmatiques.
On parle aussi de vengeance. Avec le groupe, elle est cruelle et va très loin. On peut trouver ça choquant au début mais très vite on les comprend et on est d'accord avec eux. On se dit que les gens qui la subissent l'ont mérité. Cette vengeance les rapproche. Elle va surtout donner à Ella un exutoire à sa colère. Derrière sa colère il y a un secret. Et ce secret va nous être dévoilé au fur et à mesure du livre à partir de la moitié.
A partir de là le livre devient très addictive. Il l'est avant de par l'action qui est rudement mené mais quand le secret se dévoile on se demande déjà comment Ella va gérer cela et comment cela va se terminer. On imagine beaucoup de chose mais on n'est pas préparé à une telle fin...
La fin m'a faite pleurer d'abord de tristesse. J'étais choqué, surprise car je ne m'attendais pas à cela. J'ai même trouvé cela injuste au début mais ensuite on se dit que grâce à ça des gens ont pu être aidé d'une certaine manière. C'est pour cela qu'ensuite on pleure de joie car on est heureux de ce qu'il va se passer pour des membres du groupe auquel finalement on s'est attaché.

Ce livre est servie par une écriture sublime qui retranscrit parfaitement les émotions d'Ella et aussi des ses amis. On est parfois agacé par ce qu'il se passe mais on est aussi touché. Il y a des passages très drôle et d'autres où on tremble pour ce petit groupe d'amis. Je ne pensais pas me laisser embarqué dans ce livre mais on s'attache à cette bande d'amis et on veut savoir jusqu'où ils vont aller. 


Ce livre est devenu un vrai coup de cœur ! Je ne pensais pas être autant embarqué dans cette histoire et passer par tout un tas d'émotion.

Edition : La Belle Colère - Date de parution : 24 Mai 2017 - 380 pages


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire