jeudi 12 avril 2018

Le triomphe des ténèbres par Eric Giacometti et Jacques Ravenne


Présentation de l'éditeur

Dans une Europe au bord de l abîme, une organisation nazie, l'Ahnenerbe, pille des lieux sacrés à travers le monde. Ils cherchent à amasser des trésors aux pouvoirs obscurs destinés à établir le règne millénaire du Troisième Reich. Son maître, Himmler, envoie des SS fouiller un sanctuaire tibétain dans une vallée oubliée de l Himalaya. Il se rend lui-même en Espagne, dans un monastère, pour chercher un tableau énigmatique. De quelle puissance ancienne les nazis croient-ils détenir la clé  ? 
À Londres, Churchill découvre que la guerre contre l'Allemagne sera aussi la guerre spirituelle de la lumière contre l'occulte.
Ce livre est le premier tome d'une saga où l'histoire occulte fait se rencontrer les acteurs majeurs de la Seconde Guerre mondiale et des personnages aux destins d exception  : Tristan, le trafiquant d'art au passé trouble, Erika, une archéologue allemande, Laure, l'héritière des Cathares...

Avis

Quand j'ai vu que le petit dernier du duo Giacometti/Ravenne allait sortir, j'ai décidé de me lancer dedans pour différentes raisons.
Je n'ai pas lu tous les "Marcas" mais ceux que j'ai lu m'ont beaucoup plu. J'aime beaucoup ces thrillers/polars historiques. Il y a une sorte de fascination sur le faite de mélanger l'Histoire et la fiction. On se dit, quand c'est bien écrit, "c'est peut être vrai.". Jongler avec cette limite n'est pas donné à tous et j'ai toujours trouvée qu'ils le faisaient à merveille. 
Autre raison qui m'a donné envie de lire, c'est la période de l'histoire ciblée. La Seconde Guerre mondiale m'a toujours intéressée. Parler de cette période et de la relation entre les nazis et l'ésotérisme m'a tout de suite intéressé.

Dans ce livre, il s'agit d'une quête menée par des hauts dignitaires nazis pour détenir le pouvoir suprême et faire en sorte de gagner cette guerre.
Le premier tome de cette trilogie est là pour mettre les choses en place. Les 100 à 150 premières pages nous font passer par différents lieux et nous présente différents personnages. N'ayant pas lu volontairement la quatrième de couverture, je ne voyais pas vraiment où on allait. 

On rencontre une multitude de personnages. Leurs intérêts sont multiples. Il y a des allemands, des français mais aussi des anglais et des espagnols. On fait leur connaissance au fur et à mesure de l'histoire mais on ne comprend pas de suite à quoi ils vont servir dans la quête des allemands. Au final on va retenir que les principaux. Certains n'ont pas d'intérêt pour l'histoire et c'est dommage de les avoir ajoutés.

Sur l'histoire en elle même, outre le faite qu'elle mets beaucoup de temps à démarrer, on apprend beaucoup de choses sur le lien entre l'ésotérisme et les nazis. On visite des lieux qui ont réellement existé. Les auteurs ont très bien su nous restituer les lieux comme le château de Montségur.
Les choses deviennent plus intéressant niveau action vers la fin du livre. Un petit élément à la fin du livre change complètement les choses.
Le petit plus que j'ai aimé, c'est ce qu'il y a avant et après le livre. On pose les bases du pourquoi du livre et on explique certains points du livre. On en ressort ainsi plus éclairé sur ce que l'on a pu lire. De plus les auteurs nous permettent de prolonger la lecture avec des références à d'autres livres sur le sujet.

Au final, je ressors mitigé de cette lecture. C'est certes un premier tome, mais je m'attendais à plus dès les premières pages. Les choses mettent du temps, pour moi, à vraiment démarrer et ça gâche un peu le plaisir de la lecture. On apprend beaucoup de choses même si beaucoup est imaginé. Le but de l'histoire ne semble important qu'à la moitié du livre.
Je suis quand même impatiente de savoir ce qu'il va se passer dans le tome 2 à la vue des révélations à la fin du livre.

Merci à Net Galley et JC Lattès pour cette lecture !

Editions : JC Lattès - Date de parution : 4 Avril 2018 - 480 pages

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire